Le rapport annuel de l'Autorité de contrôle prudentiel ACP rapporte ce 29 mai 2013 que les banques doivent être plus vigilante dans leur acceptation d'octroi de prêts immobiliers. En effet on observe que les clients endettés à plus de 35 % sont de plus en plus nombreux dans le secteur de l'habitat des banques. Or en raison de la conjoncture économique et la possibilité d'un retournement du marché immobilier le nombre de défauts sur les crédits immobiliers pourrait augmenter.